MPPM
accueil


MPPM

association
MPPM
>

Association Mont-Perdu Patrimoine Mondial

En 1987, un petit groupe d'amis appartenant aux plus divers horizons et pratiquant les disciplines les plus variées, -montagnards, voyageurs, curieux, érudits-, conscient des qualités intrinsèques du site du Mont-Perdu, rédige la première approche adressée au Ministre de l'Environnement de l'époque.

En 1992, ils créent l'association Mont-Perdu Patrimoine Mondial, et d'emblée organisent des rencontres internationales sur des thèmes d'environnement, de tourisme, de protection et de développement durable En même temps, est entreprise la sensibilisation des populations locales, de leurs élus et des administrations concernées. En outre, sont rassemblés les éléments culturels et scientifiques pour la rédaction d'un important ouvrage destiné à accompagner la demande officielle.

Dès 1993, le Parc-National français des Pyrénées occidentales, précédant son homologue espagnol, commence à apporter un soutien moral et logistique à l'association. Il servira, dès lors, de lien entre l'action bénévole et les Ministères responsables de l'élaboration et de la présentation du dossier à l'UNESCO.

Nous rédigeons un premier document concernant le "paysage naturel" communiqué aux instances du patrimoine mondial, dès le mois de mai 1995. C'était une initiative prématurée que nous renouvellerons, cette fois complétée par le nécessaire accord de l'Espagne, en juin 1996.

Les experts UICN (Union Internationale de la Conservation de la Nature) visitent le terrain début juillet 1996, sous la conduite de notre association. Outre les aspects naturalistes, ils témoignent d'un réel intérêt à l'égard du contenu culturel -historique- de ces paysages montagnards transfrontaliers.

Nous aurons encore besoin d'un an pour surmonter les derniers obstacles (accords officiels) et ultimes réticences. Une année dont nous profiterons pour modeler la demande d'une inscription au titre de "paysage culturel". Un dossier très complet est adressé à l'UNESCO en mai 1997 fixant enfin les limites précises du périmètre proposé. L'expertise ICOMOS (Comité International des Sites et Monuments) se déroule en octobre 1997, toujours accompagnée par des membres de notre association durant tout le parcours.


* UN PROJET D'AVENIR

L'article principal de nos statuts précise que dans le prolongement de notre dessein initial -obtenir cette inscription sur la liste du patrimoine mondial- l'association se fixe comme objet complémentaire :
  • de veiller au maintien des équilibres naturels et paysagers, à la préservation de l'identité culturelle de cet ensemble, et à la promotion d'un développement local en harmonie avec sa valeur naturelle, culturelle et paysagère.

  • d'œuvrer à la découverte des richesses patrimoniales de ce massif par un public aussi large que le permet la fragilité des lieux considérés, dans le respect et au profit des populations résidentes.
La co-présidence de notre association est confiée à un maire espagnol et à un maire du versant français. Il est convenu entre les divers villages concernés que tous assureront ces présidences à tour de rôle.

Le pays du Mont-Perdu fera bientôt de son caractère original et authentique le fondement de sa maîtrise économique. Les promesses d'une histoire, désormais consacrée au niveau universel, seront les vecteurs dynamiques de sa modernité et de son avenir. La confirmation mondiale que le Mont-Perdu et ses domaines appartiennent aux plus beaux sites de notre terre, raffermit notre confiance en le renouveau d'un destin partagé par nos pays de montagne.

Les principales caractéristiques de ce territoire (présentations paysagères, aperçus naturalistes, approche historique) sont décrites et illustrées dans une monographie - Tres Serols - Mont-Perdu - éditée par l'association MPPM en octobre 2000.


* VOUS AUSSI, SOUTENEZ NOTRE ACTION

L'achat de la monographie Tres Serols - Mont-Perdu ainsi que votre adhésion nous encourageront à poursuivre nos travaux et nous aideront à réaliser les actions d'information, d'animation et de sensibilisation qui sont à notre programme des prochaines années.

La cotisation annuelle est de 23 €. Il vous suffit d'envoyer un chèque ou un virement postal, en indiquant votre nom et votre adresse:

secrétariat MPPM
Mairie de Gèdre - F 65120 Gèdre
contact

	
	

Association MPPM
Mont-Perdu Patrimoine Mondial - 12/03/2005